Aller au contenu principal du site
02 32 30 13 39

Nos poêles

La certification Qualibois

Cette certification assure qu'une personne de l'entreprise a suivi une formation spécifique pour installer un appareil de chauffage au bois dans les règles de l'art. Elle est par ailleurs indispensable pour bénéficier des aides financières en vigueur. 

Les aides financières

L'appareil doit être installé par un professionnel Qualibois (voir conseil 1) et respecter les caractéristiques suivantes. En pratique, l'immense majorité des appareils sont conformes à ces obligations.

  • Rendement ≥ 70 %
  • Taux de CO ≤ 0,3%
  • Indice de performance environnemental ≤ 1
  • Emissions de particules ≤ 90 mg/Nm3
  • Respecter la norme NF 14785

La puissance maximale

La puissance maximale est déterminée par votre installateur selon de nombreux indicateurs (la situation géographique, le niveau d'isolation, la surface à chauffer, la température de consigne demandée, le tirage) et doit vous permettre de chauffer votre maison même lors des jours les plus froids. 

La puissance du poele : Dépend de la superficie de la maison, de la configuration de la maison (etage ou pas, espace vie ouvert ou non etc…

L'entretien quotidien

D’une manière générale, il faut prendre environ 5-10 minutes tous les 3-4 jours pour entretenir son poêle au cœur de l’hiver. Au programme : Nettoyage de la vitre et du brasero et aspiration des cendres. Cela reste assez contraignant, c’est une habitude à prendre. Notons que l'achat d'un aspirateur spécifique type "bidon" avec un filtre à mailles fines est indispensable (de 40€ à 100€). Evite de diffuser une partie des cendres aspirées dans la pièce et d'endommager votre aspirateur traditionn...

Les types de poêles

  • Les poêles à convection naturelle

    Il n’y a pas de ventilateur pour propulser la chaleur. Ces poêles sont donc plus silencieux. Ils se destinent aux maisons compactes avec une implantation centrale.

  • Les poêles ventilés

    Un ventilateur diffuse la chaleur loin du poêle. Cela peut occasionner un peu de bruit, mais la puissance de ventilation est souvent réglable (de 1 à 5). Elle peut dans certains cas se couper totalement. Ces poêles seront adaptés pour une implantation dans un coin d’une pièce (en face de l’espace ouvert).

  • Les poêles canalisables

    Un poêle canalisable permet une adaptation aux espaces cloisonnés. En effet, des gaines ventilées répartissent la chaleur vers les pièces les plus éloignées du poêle. En contrepartie, ces appareils sont un peu plus bruyants (un ou deux ventilateurs supplémentaires). Il faut veiller à choisir un modèle dont chaque ventilateur peut se régler indépendamment, voire se couper totalement.

  • Les poêles hydro

    Les poêles à granulés hydro peuvent transmettre la plus grande partie de la chaleur produite à l’eau. Ils s’intégrent ainsi dans une installation de chauffage central comprenant radiateurs, plancher chauffant et même chauffe-eau. Retour sur cette technologie assez méconnue mais pourtant très efficace en rénovation.